Super

Développement durable

LA NOTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

 

 

 

 

 

 

 

QUELLE DURABILITÉ POUR LE PALMIER À HUILE EN CÔTE D’IVOIRE ?

La durabilité environnementale et sociale est la pierre angulaire du développement économique de la filière palmier à huile en Côte d’Ivoire.

L’AIPH, l’ayant bien compris a identifié plusieurs défis à relever :

–   Financer les intrants et matériels agricoles ;

–   Appuyer le professionnalisme des acteurs de la filière huile de palme à travers le renforcement des capacités dans divers domaines, la diversification des sources de revenu et de l’offre de service des OPA à leurs membres ;

–   Appuyer les initiatives de création des infrastructures sociales de base dans les zones défavorisées de production de régimes de palme ;

–   Adopter les bonnes pratiques et initiatives pour une huile de palme et une filière plus durable sur toute sa chaine de valeur.

A cet effet, l’AIPH exige que tous les programmes et projets de la filière favorisent les opportunités et les avantages environnementaux, sociétaux et économiques, gages pour que les risques et les impacts négatifs soient évités ou atténués, au niveau des collèges qui composent la filière huile de palme en Côte d’Ivoire.

Les trois piliers du développement durable que sont l’économie, l’environnement et le social ont été adaptés au secteur huile de palme en Côte d’Ivoire, pour aboutir à une politique et une stratégie de durabilité concrète.

POLITIQUE DE DURABILITÉ

 

La culture du palmier à huile est présente en Afrique, en Amérique du Sud, en Asie et en Océanie. L’huile de palme est essentielle dans les produits alimentaires, cosmétiques, énergétiques et d’autres secteurs.

Malgré son intérêt avéré, l’huile de palme fait l’objet de nombreuses controverses relatives à ses impacts sociaux et environnementaux.

Consciente des défis et opportunités de la filière, l’Association Interprofessionnelle de la filière Palmier à Huile de Côte d’Ivoire (AIPH), s’engage à réduire les impacts sociétaux et environnementaux des activités de ses membres.

Par la présente politique de durabilité, l’AIPH affirme son ambition d’exemplarité sociétale vis-à-vis de sa sphère d’influence et sur l’ensemble de ses activités et décisions.

La politique de durabilité s’appuie sur 8 enjeux majeurs

 

 

Les 8 enjeux issus d’une stratégie cohérente se déclinent en 33 engagements mesurables.

A cet effet, et indépendamment des ressources mises à disposition, nous encourageons tous les acteurs de la filière, en synergie avec notre sphère d’influence, à promouvoir les initiatives de durabilité utiles à la concrétisation de notre engagement.

La présente politique sera régulièrement mise à jour et tenue à la disposition de l’ensemble de nos parties prenantes pertinentes.

LA STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE LA FILIÈRE PALMIER À HUILE

 

Dans l’optique de piloter efficacement la démarche de durabilité de la filière palmier à huile, une stratégie de développement durable a été mise sur pied. Cette stratégie tire son fondement de la politique de développement durable de l’AIPH. La stratégie de durabilité de l’AIPH, symbolisée par une section de fruit du palmier à huile, repose sur 4 axes que sont :
  • Quatre (4) piliers de durabilité : la gouvernance, la société, l’environnement, l’économie
  • Huit (8) enjeux majeurs issus de la politique
  • Des données de performances durables déclinées en 33 engagements et 158 indicateurs
  • L’alignement avec les normes nationales et internationales de développement durable et aux attentes significatives des parties prenantes de la filière, entre autres :
  • les ODD (Objectifs du Développement Durable) du système des nations unies
  • l’ISO 26000
  • la RSPO
  • la REDD+
  • le PNIA 2017-2025 (Programme National d’Investissement Agricole)
  • les Principes nationaux signés avec APOI – TFA
 

 Tableau de la stratégie de développement durable de la filière palmier à huile